Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violente !

"Elle est violente" !

Cette phrase qu'on m'a assénée d'emblée mardi au jardin d'enfant ne cesse de repasser en boucle dans ma tête. Depuis qu'elle y a fait son entrée, pour deux demi-journées par semaine, en septembre dernier, Rosalie tirait un peu les cheveux de ses camarades. La pédiatre m'avait rassurée, me disant que c'était tout à fait normal. Et puis ça s'était calmé, elle avait complètement arrêté, et tout se passait bien. Sauf que vers la fin de l'année, elle a recommencé et puis s'est mise à griffer et apparemment pousser assez fort.

Sans doute pas par contrariété, ni pour un jouet qu'elle aurait voulu, encore moins par hasard. Enfin, sûrement pas juste "comme ça" dans sa tête, mais je n'ai toujours pas trouvé pourquoi ! Cela relèverait plus de la pulsion. Elle peut parfois avoir de tels gestes avec son frère et sa soeur ou avec nous, sauf qu'on est plus grands et que cela a moins d'"impact".

De là, à la qualifier de violente !? Comment peut on parler ainsi d'une enfant de deux ans !?

Je n'avais plus aucun commentaire sur son comportement général ou de retours sur ses activités ! Lorsque j'arrivais et demandais si tout s'était bien passé, j'avais juste droit à "Oh ben elle a recommencé" d'un air blasé et réprobateur à la fois. J'ai donc mis le holà, disant que certes, je comprenais que son comportement posait problème, que je n'avais pas non plus d'explications, que je la reprenais toujours, lui expliquant que c'était mal, mais que j'aimerais qu'on ait autre chose à me dire de mon enfant que uniquement ça. J'ai alors appris qu'elle parlait très peu là-bas, alors que c'est une vraie pipelette qui fait des phrases bien complètes à la maison, utilisant les pronoms personnels, possessifs, etc...

Serait-ce une explication ? Elle chercherait le contact par le côté physique ?

J'apprenais aussi qu'elle était très concentrée dans ses activités, appliquée. Tout n'est donc pas négatif !

Cependant cette phrase est toujours dans un coin de ma tête... Est-ce normal ? Comment est ce que cela va évoluer ? Et à la maternelle ?

La nuit mon esprit cogite, je me vois déjà prendre des rendez-vous chez un pédo-psychiatre. Je m'interroge si cela peut avoir un lien avec notre propre comportement. Je culpabilise, évidemment ! Comme quoi, une simple phrase peut avoir de sacrées incidences !

J'ai juste l'impression de tout rater, de ne plus la comprendre... Je mets cela en lien avec l'apprentissage de la propreté qui est sacrément compliqué en ce moment, même si j'ai relâché la pression.

Et pourtant, toute cette histoire l'a travaillé... Avant la sieste, suite à tout ça, elle m'en reparlait d'elle même : "Rosalie méchante. Rosalie a tapé Clarisse !". Elle semblait vraiment perturbée. Elle se pinçait aussi elle même le visage comme si elle voulait se punir !

J'ai (comme d'habitude) beaucoup parlé avec elle ! Lui ai expliqué qu'il fallait parler aux autres et ne pas les toucher ni leur faire mal. Son papa aussi, qui lui, contrairement à moi, l'a menacée d'une bonne fessée si elle recommençait. On en reste à la menace évidemment. Je n'étais pas trop pour, moi qui suis contre toutes violences physiques. Mais bon, au point où on en est... autant tenter !

Hier, je l'ai donc emmenée avec une boule au ventre, l'ayant bien "briefée" auparavant.

Et bien, tout s'est bien passée ! Je l'ai évidemment félicitée.

Est-ce du à l'intervention de son papa ? A une prise de conscience ? Au hasard ?

Je suis heureuse de cette évolution positive, mais je demeure néanmoins assez désemparée car je sais que ce n'est pas acquis et que je n'ai surtout pas d'explication rationnelle.

Si vous avez des pistes, des expériences à partager, je suis preneuse...

Mama Twins 06/02/2014 16:02

Je les trouve vraiment trop direct avec toi. Ils peuvent pas arrondir les angles ? On parle d'enfants là !! Certains manquent de pédagogie et ne se doutent pas les conséquences que cela a chez les enfants et les parents. Un vrai manque de tact. En tout cas, tout comme toi, je pense que le fait de parler est la clé. Bon courage

anne-flore 06/02/2014 16:11

Merci à toi... Oui, ça remue ! On croit que ça n'arrive qu'aux autres ! Après rien de dramatique...mais des mots mal choisis qui font mal et qui font culpabiliser. J'ai mis en place les démarches nécessaires. On verra si cela porte ses fruits.

Myriam 04/02/2014 18:30

Je pense, pour ma part, que ce qu'ils appellent "violence" (quel manque de tact pour des professionnels de l'enfance, soit-dit en passant) est le mode d'expression que Rosalie a trouvé pour se "faire entendre" là-bas. Ce n'est pas normal qu'elle ne parle presque pas à la crèche si elle est pipelette ailleurs... A mon avis, c'est preuve de mal être de sa part et la cause est à rechercher à la source (mise à l'écart par les enfants ?... Par les encadrants ?... Incident jamais dévoilé ou autre ???) Tu verras si ça perdure... si elle a la même réaction à l'école... mais pour ma part je n'y crois pas et si tu ne peux changer de mode de garde (ce qui convient à l'un ne convient pas forcément à un autre...), essaies de creuser avec la directrice ou une personne de confiance sur place, d'où peut venir le problème !... C'est mon ressenti... je ne suis pas pédopsy... Et pourquoi n'appellerais-tu pas Marcel Ruffo pour lui demander son avis... d'ailleurs ! Je trouve qu'il donne de très bonnes pistes souvent !!! ;o) Bizzz. Mymy & Co.

anne-flore 05/02/2014 09:25

Merci Myriam. Oui je pense un peu comme toi ! je vais je anse prendre un ddv avec la directrice et discuter de comment ils réagissent et se mettre d'accroc sur une ligne de conduite commune. On va aussi laisser de côté la propreté pur le moment, sauf si c'est elle qui réclame. Ton avis est précieux pour moi. Merci.

alice 02/02/2014 15:41

doucement, tout de suite les grands mots!
tu sais bien que tout passe... le pire comme le meilleur!
La garderie et le monde protégé, rassurant de la maison sont si différents. Il a fallu qu'elle fasse/trouve et tente d'exister là bas. Parler comme vous le faites, cela va l'aider à comprendre qu'il y a d'autres façons d'y parvenir.
Ne te remets pas enquestion ainsi !!!
En plus, je trouve que les professionnelles sont bien maladroites, et assez peu aidantes dans l'accompagnement...

anne-flore 02/02/2014 15:50

Tes mots me font du bien. Merci. je ne peux m'empêcher d'être inquiète, de me questionner, mais effectivement je leur en veux d'employer des mots si forts et si traumatisants pour une maman.

lisonsuzon 31/01/2014 19:20

perso, je ne suis pas contre la menace de temps en temps et c'est une bonne idée que ce soit Thierry quiśy colle. c'est lui qui représente symboliquement l'extérieur donc il à plus d'impact pour qu'elle accepte cette phase d'adaptation et de socialisation. arrêtes de te triturer la tête, tu es une excellente maman et Rosalie est une petite fille extra, très fine , vive d'esprit et très intelligente. ça roule, fais toi confiance. et bravo à Mr le gendarme!!!!

Maman est au musée 31/01/2014 16:37

Pas facile comme situation. Ici la crevette a tendance à mordre ou griffer son frère. On essaie de lui expliquer que ce n'est pas bien et qu'elle lui fait mal. Elle commence à comprendre, mais ce n'est pas encore gagné. Je te souhaite bon courage avec ta puce.

anne-flore 31/01/2014 17:13

merci à toi. J'espère qu'on est sur la bonne voie..