Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tu l'allaites encore ?

Tu l'allaites encore ?

Ma petite dernière aura bientôt 19 mois et oui, je l'allaite encore. Si on m'avait dit ça il y a quelques mois jamais je ne l'aurai cru ! Non pas que je ne sois pas entièrement convaincue des bienfaits de l'allaitement. Mais, bien que mes deux premiers aient tous les deux été allaités, je reviens de loin comme on dit car dans les deux cas, cela a été assez compliqué, pour différentes raisons... J'y reviendrai surement un jour. En effet, pour moi, chaque allaitement est singulier et donc différent.

Pour ma Rosalie, tout a bien démarré. Un accouchement totalement physiologique, sans péridurale et un bébé tout de suite mis au sein et qui savait parfaitement se débrouiller pour téter. Alors au début je m'étais fixée les "six mois règlementaires"; Après, on verrait. Ce serait déjà tellement bien d'y arriver. Et ça a été... Malgré des doutes toujours, sur le fait qu'elle grandisse et grossisse bien, qu'elle ne manque de rien. Le pédiatre me rassurait, m'encourageait à poursuivre.

On a donc dépassé les six mois et l'étape de la diversification. Les solides ayant été rajoutés, j'étais plus sereine face à mes angoisses de mère nourricière. S'il y avait moins de lait elle aurait autre chose pour se "rattrapper". Oui, je sais, c'est pathologique chez moi !

Donc tout allait bien, elle avait des tétées très réglées, faisait ses nuits, etc... Puis Rosalie a eu 8 mois et elle a commencé à rechigner face à la tétée. Il n'y a jamais eu de refus total, mais ce n'était pas ça. Au début c'était moins le soir. Et puis ça revenait un peu. Et c'est allé crescendo. Vers ses 10 mois alors que nous étions en vacances, elle tétait un peu le matin et un tout petit peu le soir, parfois rien. J'étais en larmes, je me sentais rejetée... Je ne comprenais pas ! Jusqu'à ce que j'entende parler de grève de la tétée. J'ai donc essayé de relativiser, de prendre sur moi et d'attendre patiemment qu'elle veuille bien s'y remettre. Heureusement j'avais un fidèle allié, mon tire-lait, sans lequel je n'allaiterais plus aujourd'hui ! Oui, sans entretenir un minimum, il n'y aurait plus eu de lait. C'est sur qu'il en fallait de la motivation. A chaque fois, je tentais et quand elle ne voulait pas, je tirais. Pas très "Glam", cela me prenait du temps, mais j'y tenais ! Je ne voulais pas me résigner. Beaucoup de personnes de mon entourage m'incitaient à arrêter totalement :"tu vois bien elle n'en veut plus, cela ne sert à rien de s'acharner"... Dans des moments de doute, j'ai essayé le biberon, sauf qu'elle n'en voulait pas non plus !

Et puis tout d'un coup, sans raisons apparentes, elle s'y est remise ! Oh joie !! Un bonheur indescriptible ! Je n'avais pas fait tout ça pour rien ! Je m'étais alors fixée 12 mois qu'on a dépassé... Et puis, comme tout roulait, on a atteint 18 mois. J'ai du mal à y croire moi même.

Depuis ses 6 mois j'ai droit aux interrogations des gens : "Alors tu l'allaites encore ?" Au début on me répondait "Ah, c'est bien pour elle, tu es courageuse !!" (Ah bon pourquoi ?) Et puis de plus en plus, je sens l'incompréhension des gens. A ma réponse je sens plus de l'étonnement, parfois du jugement. Dernièrement j'ai été confrontée au pire, de la part d'une femme médecin : "Ah vous l'allaitez encore ?? Mais elle a quel âge ??.... 18 mois ?? Ah non mais il faut arrêter maintenant !! (Ton maternant contenant une injonction)... Vous savez qu'à allaiter trop longtemps on peut avoir des cancers ? (excusez moi je m'étouffe devant tant de c......!!) et puis vous savez elle vous aimera encore même quand vous aurez arrêté (ah bon docteur vous êtes sure ?). Bref, j'étais sur les nerfs !!

Alors on a beau dire, mais il y a encore du boulot pour que cela rentre dans les moeurs !

A ce jour, je ne peux pas dire quand je vais arrêter. Pourquoi d'abord, je nous priverai de ça ? De ce lien magique ? Je dis bien nous car oui, cela me fait aussi plaisir à moi, fort heureusement ! Nous avons aujourd'hui notre petit rituel. Les tétées se passent toujours dans le même fauteuil, dans sa chambre. On est dans notre bulle toutes les deux. Ces moments n'appartiennent qu'à nous. Quand je lui dis "tétée", elle a un sourire jusque derrière les oreilles. Avant de commencer elle dit toujours "Maman" d'un air transi d'amour. Elle se blottit contre moi et c'est parti pour des longues minutes d'amour pur ! Elle me fait de petite carresses, me donne son pied à embrasser, joue avec la bretelle de mon soutien-gorge... Nous sommes seules au monde. Quand elle a terminé ses petites joues sont toutes roses et toutes chaudes. Ces moments sont justes irremplaçables et vont bien au delà du simple acte de la nourrir car, oui, pour ceux qui en douteraient elle mange bien de tout et à tous les repas. Les tétées sont juste un plus. Et visiblement un bon plus, car hasard ou pas, depuis qu'elle est née elle n'a quasiment jamais été malade sauf des rhumes et une petite angine.

Alors maintenant on verra pour la suite. Combien de temps encore ? Je n'en sais rien !! Quand elle le décidera. Et ce jour, ce sera dur pour moi, je le sais déjà. Mais je nous fais confiance pour trouver un moyen de remplacer et de réinventer différemment ces moments. Il n'y a aucune contraintes, mis à part peut être le fait de ne pas pouvoir partir un week-end sans elle. Mais en ai-je vraiment envie ? On aura tout le temps plus tard. Un temps pour chaque chose.

Alors mesdames qui avez décidé d'allaiter, n'écoutez que vous, votre instinct de maman. Ne vous laissez pas imposer des choses. Non ce n'est pas en retour en arrière ! Non ce n'est pas de l'esclavage ! C'est juste la Vie, juste un bel acte d'Amour.

Tu l'allaites encore ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F
Magnifique témoignage. C'est toujours dur d'entendre ce genre de remarques, surtout quand cela vient des professionnels. J'ai allaté les miens longtemps (17 mois, 3 ans, 3.5 ans) avec un vrai bonheur.<br /> Dans une discussion FB, une maman rappelait que les bb au bib étaient nourris au bib bien au delà de ce qu'on permettait officiellement pour les bb allaités et une autre, comment les bb étaient nourris avant le bib ?
Répondre
A
Je suis bien d'accord avec vous ! L'allaitement passé 6 mois ou un an demeure encore un sujet très controversé..
M
Quel magnifique et tendre message ... Je n'ai qu'un petit garçon de 17 mois maintenant, que j'ai allaité tant bien que mal jusqu'à 15 mois. Pourquoi j'ai arrêté à ce moment-là? A cause des remarques négatives des proches, amis, médecins (et même du papa à la fin) depuis la naissance. C'était dur de ne pas douter de moi car mon enfant a eu de gros problèmes digestifs (reflux sévère, intolérance au gluten détectée très tard...) et cela n'a pas aidé à déculpabiliser. A refaire, je serais beaucoup plus forte. Mais je suis déjà contente de ces 15 mois. Merci pour votre message qui m'a beaucoup ému.
Répondre
A
Mais c'est déjà énorme 15 mois...Soyez fière de vous ! Et peut être que s'il y a un deuxième ce sera plus ? Comme je le disais cela a été beaucoup plus compliqué pour mes deux premiers...Chaque enfant est différent et soi-même on évolue..
M
le premier s'est sevré naturellement à 5 ans et 8 mois, après une rougeole où il a tété plus et tout s'est fait dans la douceur depuis ses 4 ans et demi où les tétées étaient au nombre de une par jour, à son rythme diminuant peu à peu une fois de temps en temps. Le sevrage, je ne me rappelle plus vraiment de sa fin: heureusement que l'épisode rougeole a été là comme repère: ensuite il a retété 2 fois.<br /> l'allaitement c'est comme un cours d'eau: il y a la cascade du début et puis peu à peu, l'eau diminue et on ne voit pas vraiment que cela s'arrête.
Répondre
S
super beau texte ! <br /> Ne crois pas que c'est juste un petit plus. J'ai allaité 3 ans et demi chacun de mes deux garçons, j'étais persuadée que l'ainé ne mangeait pas, qu'il vivait d'air pur lol ! il ne mangeait rien à table ou presque. Et puis quand il a eu 2 ans, je suis tombée enceinte, ma lactation est tombée d'un coup, et il s'est mis à dévorer à table ( tétant toujours par ailleurs). Et là j'ai compris réellement que je l'avais nourri pendant les deux premières années ;)
Répondre
A
merci beaucoup...l'allaitement, c'est juste magique !!
C
♥♥♥ ecoutes ton coeur de maman et sa petite voix douce, les autres laisses tomber, c'est entre vous deux et tu as bien raison <br /> :)
Répondre