Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une part de ciel...

Une part de ciel...

Cette année, j'ai eu la chance de pouvoir participer aux matchs de la rentrée littéraire grâce à ma copine Alice. Mon choix s'est porté sur le livre de Claudie Gallay "Une part de ciel". J'avais déjà lu et beaucoup apprécié l'un de ses précédents romans "Les déferlantes". C'est donc tout naturellement que mon choix s'est porté vers cet ouvrage. Je vous livre ici mon appréciation.

Résumé : Début décembre, Carole reçoit par la poste une boule à neige. Elle en a l'habitude depuis son plus jeune âge, cela signifie que son père Curtil va revenir. Elle part donc dans le petit village de son enfance, Le Val des Seuls dans le massif de la Vanoise. Là-bas elle retrouve son frère Philippe et sa sœur Gaby qui, eux, n'ont jamais quitté leur région natale. Garde forestier, Philippe adore sa montagne surtout quand il se retrouve seul la nuit pour damer la neige. Gaby, la plus jeune, vit dans un bungalow où elle attend son mari, en prison pour quelques mois, et élève une fille qui n’est pas la sienne. Dans le Val-des-Seuls, il y a aussi le vieux Sam, pourvoyeur de souvenirs, Jean, la Baronne et ses chiens, le bar de Francky avec sa jolie serveuse…
Dans le gîte qu’elle loue, à côté de la scierie, Carole se consacre à une traduction sur la vie de Christo un artiste de l'éphémère. Les jours qui passent pourraient lui permettre de renouer avec Philippe et Gaby un lien qui n’a rien d’évident : Gaby et Philippe se comprennent, se ressemblent ; Carole est celle qui est partie, celle qui se pose trop de questions. Entre eux, comme une ombre, cet incendie qui a naguère détruit leur maison d’enfance et définitivement abîmé les poumons de Gaby. Décembre s’écoule, le froid s’installe, la neige arrive… L'imprévisible Curtil sera-t-il là pour Noël
?

"Une part de ciel" fait partie de ces romans que l'on commence et qu'on n'a pas envie de "lâcher" ! Chaque jour, je me limitais dans ma lecture, juste pour le plaisir d'en différer la fin, de prolonger le plaisir. Le rythme est lent, mais captivant. Présenté sous la forme d'un journal, on suit l'héroïne et son attente, jour après jour du 03 décembre au 20 janvier.

Ce que j'ai particulièrement aimé dans la lecture de ce roman, c'est que à chaque fois que je m'y plongeais, je partais dans ce village, dans cette vallée désertée où les seules animations résident dans l'activité de la scierie et dans l'animation du seul café du village. On ressent véritablement cette atmosphère un peu glauque, un peu pesante de ces villages montagneux. Leur rudesse aussi, le froid, glacial qui vous transperce. La beauté des paysages aussi. La dureté du caractère de ses habitants. La misère qui peut y régner.

Les personnages sont aussi très aboutis. Tout est question d'atmosphère. Beaucoup de non-dits, de sentiments habilement suggérés, sans les expliciter. Cette relation fraternelle à trois, particulière... Encore une fois, les non-dits, les ressentiments liés au traumatisme commun de l'enfance, en raison de cet incendie qui a ravagé la maison familiale.

Et puis, ce père, mystérieux que tout le monde attend comme le Messie. Un homme, qui depuis toujours délaissait sa famille et s'absentait au gré de ses envies. Il ne nous est pourtant pas présenté comme un homme méchant. Tout le paradoxe est là ! Plutôt un père aimant, mais atypique. Ses enfants l'acceptent tel qu'il est.

Je ne vous en dévoilerais pas plus ici. C'est un roman qui se lit, qui se vit presque je dirais.

Merci à l'organisation des matchs de la rentrée littéraire de m'avoir offert ce livre et de m'avoir permis de le découvrir. Avec lui, j'ai donc participé aux Matchs de la rentrée littéraire Priceminister - Rakuten.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Isaducette 16/11/2013 08:26

Premier commentaire sur un blog de toute ma vie pour toi et tes jolis articles ....Une part de ciel semble un livre tres touchant et que l on a envie de decouvrir .
Bravo pour tant de talent !

Anne-flore 25/11/2013 08:30

Merci merci....je pourrais te le prêter si ça te dit...bisous

Annie 13/11/2013 22:35

Du même avis que Suzanne : ça donne envie.
Moi aussi, j'ai beaucoup aimé "Les déferlantes", du même auteur. Cette ambiance "Océanique sauvage", ce décor fascinant... J'ai l'impression que Claudie Gallay a récidivé ... Le village de montagne m'appelle déjà ! Vous me le prêterez, le bouquin ?

anne-flore 14/11/2013 08:10

sans problèmes..là je l'ai filé à ma mère..mais ça ne saurait tarder ! n'hésite pas à me le rappeler...

Suzanne 13/11/2013 17:20

Ton appréciation me donne très envié de lire ce livre

Anne - flore 13/11/2013 18:31

Alors c est parti ! J espère que tu cas aimer aussi ..